Légendes liées à l'ail.

Les légendes sur l’ail sont aussi marrantes qu’intéressantes. Chaque pays possede ses légendes a propos de l’ail.

   - En Europe Centrale, ou plus précisément en Serbie, l’ail est utilise contre les vampires : Qui ne connait pas la célèbre légende qui dit que l’ail tuerait les vampires ? Tout le monde sait de nos jours que si Dracula s’approche il suffit de sortir une gousse d’ail et ainsi, il mourra ou s’en ira. Dracula est la représentation la plus célèbre des vampires, il est tire du livre qui porte son nom de Bram Stocker. Les vampires viennent des Balkans et, plus précisément de la Serbie (1725). C’est la que sont nés ces êtres assoiffés de sang. L’ail comme le crucifix est censé repousser les vampires. L’ail indisposerait les vampires qui du coup s’enfuiraient ou mourraient sur place. Pour être sur d’être protégé, d’après la légende, il faudrait frotter ses poignets avec de l’ail, ainsi que toutes les entrées de la maison pour être sur de ne pas se faire sucer le sang. Si vous optez pour le classique collier d’ail il faut s’assurer que le nombre de gousse d’ail soit impair.

 - En Sibérie, l’ail serait efficace pour deceler la présence de fantômes : D’après les croyances Bouriastes, les femmes qui seraient mortes enceintes, reviendraient hanter la nuit les vivants et seraient reconnaissables a leur forte odeur d’ail.

- En Grèce, l’ail servirait a retrouver les âmes perdues et a conjurer le mauvais sort : Les Bataks de Boreno prétendent que l’ail aurait le pouvoir de retrouver les âmes perdues. Les grecs pensent également que seulement en prononçant le mot "ail" ils se débarrasseront du mauvais œil.

                                                                                       

 - Chez les italiens, l’ail était utilise contre le mauvais œil : On accroche de l’ail en bouquet avec de la laine rouge pour se protéger du mauvais œil.

 - Les Carpates se servaient de l’ail pour protéger les brebis des morsures de serpents : Lors de la première tonte du troupeau de brebis, les Carpates se frottaient les mains avec de l’ail pour protéger les brebis des morsures de serpent.

 - En France, l’ail est efficace comme aphrodisiaque et comme source de force et de vigueur: L’ail était très utilise pour réchauffer les amoureux. Il était aussi servi en soupe au jeune marie le matin de leur nuit de noce pour ses vertus aphrodisiaques et pour que le couple soit fertile. Henri IV était connu pour manger de l’ail tout les jours afin d’assurer sa réputation de ‘’grand amant’’. Au moyen âge, il était usage d’appliquer de l’ail sur les lèvres du nouveau ne pour le rendre vigoureux et fort.

 - Les Égyptiens, les Athéniens et les Babyloniens utilisaient l’ail pour donner de la force aux travailleurs : Les artisans qui construisaient les pyramides consommaient quotidiennement de grandes rations d’ail qui leur donnaient de la force, d’après la légende. Les Babyloniens qui travaillent sur les chantiers mangent de l’ail cru pur les aider dans leur travail. Les lutteurs Athéniens mâchaient de l’ail avant leur combat pour se donner de la force et du courage. Les gladiateurs romains feront la même chose.

- Un sociologue américain de l'Institut national de gérontologie a étudié, au siècle dernier, la courbe de mortalité chez les personnes de 65 ans et plus et a détecté une particularité étonnante sur plus de 8 500 centenaires : ils étaient, pour la plupart, de grands consommateurs d'ail. L'ail augmente donc la longévité.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×